[Test & Avis] SUDIST : On dirait le sud

  • On dirait
  • vers Le Sud
  • On dirait

test sudist avis vetement

L’écologie, un mot qui s’inscrit partout et pour à peu près tout. Un mot qui se greffe, dans la réflexion collective, à l’automobile, à l’architecture, à l’alimentaire… mais plus rarement à l’habillement. Pourtant, se dire écolo passe par tous les domaines, y compris vos achats de vêtements. Car vous auriez tort de penser que donner vos pièces usagées à des associations, dans des bornes Relais par exemple, pour qu’elles soient données ou recyclées suffit. D’un parce que même resservi, un vêtement finit toujours par vite s’user tant sa durée de vie est limitée, et de deux qu’un vêtement ne se recycle pas facilement. Quand on pense écolo en termes d’habillement, on doit penser « à la source », c’est à dire en faisant dès le départ un achat dit « responsable ». Responsable de quoi ? Responsable de se dire :

  • de quoi et comment est faite cette jolie pièce sur lequel je craque ?
  • d’où vient-elle?

Responsable donc de penser à l’origine du vêtement plutôt qu’à sa destinée, à la marque que vous achèterez, au magasin dans lequel vous vous le procurerez plutôt que la borne Relais dans laquelle vous le destinerez in fine.

L’achat responsable, c’est d’une part privilégier les matières recyclées et/ou facilement recyclables, c’est penser à ne pas dépenser pour des pièces même moins chères qui s’useront et se jetteront plus vite, mais à contrario oser mettre (parfois juste un peu) plus cher pour des pièces qui dureront des mois, des années au lieu de quelques semaines et quelques lavages.

C’est d’autre part, comme pour les fruits et légumes, acheter local. Un vêtement moins cher a de fortes chances d’être produit par une main d’œuvre jeune (voire mineure) et également moins cher à l’autre bout du monde. En plus de la valeur humanitaire et l’éthique de travail, pensez aussi aux litres de fuel et à l’empreinte carbone pour rapatrier cette pièce dans ce magasin en bas de chez vous.

Partant de ce qui précède, nous autres Gentlemen Moderne ont décidé de mettre en lumière des marques répondant à ces critères écolos d’achat responsable. Des marques avec une vraie et belle éthique, choisies par nos soins après une étude comparative. Nous vous avons ainsi présenté quelques jolies pièces de La Gentle Factory, de Kiplay Vintage et FAGUO ainsi que des chaussures de Jules & Jenn et des maillots de bain de diverses marques. Et, à l’instar de certains comme Lautrec, nous les avons aidés à se lancer, leur donnant une visibilité que nous jugions méritée. Aujourd’hui, c’est une toute jeune marque qui nous vient du sud (…« où le temps dure longtemps », les vrais savent, comme ils ont reconnu la référence dans le titre de l’article à la chanson emblématique de Nino Ferrer) et qui se lance dans la production de pièces plus que françaises – car provenciales – et définitivement écologiques : SUDIST

SUDIST

« Vêtements made in Provence »

Alors que, pour la plupart du temps, ce sont les marques qui nous contactent pour nous proposer leurs produits, cette fois notre rencontre avec SUDIST s’est faite lors d’une soirée pré-confinement, au dernier étage d’un immense appartement hofmannien avec vue sur le Louvre. Le genre de soirées où nous sommes invités par des amis d’amis, où ça cause et ça boit, où ça danse et où l’ont fait de nouvelles connaissances.

test sudist avis vetement fabrique en provence

Emmanuel, fondateur de la marque, y était ainsi que votre dévoué Olivier. Au fil de verres de punch et de la conversation, nous nous sommes rendu compte avoir tous deux travaillé directement et indirectement pour le groupe de luxe Kering – qui compte de grandes marques telles Saint Laurent, Gucci et Balenciaga –, et que nous conservions de ces années une sensibilité et une appétence pour les beaux vêtements, pas forcément luxueux mais à tout le moins de qualité. La rencontre, au cœur de la capitale, de deux fiers représentants amoureux de leur région, de la Provence et de la Bretagne. Un bon combo chaud et froid, pour deux régions magnifiques à leur façon, aux charmes et à l’esprit non pas différents mais complémentaires. 

Emmanuel se lance, en plus de son activité principale, et lance sa marque SUDIST qu’il nous présente par le biais de notre habituel petit questionnaire.

Présentation de la marque

Rencontre avec Emmanuel, créateur de SUDIST

Photo Emmanuel - SUDIST

Trois mots pour décrire la marque

Provençale
Soleil
Cigales

Trois choses pour différencier la marque

T-shirt du sud
Fabriqués dans le sud
Pour des sudistes

Pourquoi SUDIST ?

SUDIST est la seule marque dont tous les vêtements sont pensés, dessinés et fabriqués dans nos ateliers situés en Provence.

Aux origines de SUDIST ?

Tout commence lorsqu’un couple d’ami dessinent un motif, représentant un Toulonnais à la plage. Pour leurs fiançailles, nous décidons de créer ce t-shirt en clin d’œil. On pensait en faire cinq, c’est finalement trente-cinq t-shirts qui ont été imprimés.

Plusieurs jours après, des personnes dans la rue nous arrêtent pour nous demander où se procurer notre t-shirt. L’idée est ainsi née.

Parlons de toi. Qui es-tu ?

Emmanuel, pur produit Toulonnais et amoureux de ma région, je lance Sudist à côté de mon activité principale située à Paris. Créer une marque m’a toujours trotté dans la tête. Les fiançailles de mes amis à juste été le coup de pouce idéal pour transmettre la beauté de la Provence au travers de vêtements.

Ta définition d’un Gentleman ?

Une personne distinguée et raffinée. Toujours propre sur elle et qui a un fort accent du sud.

Nos tests des produits SUDIST

T-Shirts CIGALE et CICADA

Qu’on se le dise : il n’y a guère plus iconique qu’un t-shirt blanc dans la garde-robe d’un homme (ce n’est pas Marlon Brando qui nous dira le contraire, ni les photos ayant fait de lui un sex-appeal en t-shirt blanc moulant dans Un tramway nommé désir). Une pièce emblématique au même titre que le jean (pour le bas) ou qu’une paire de derbies (pour le plus bas). Un intemporel qui, pourtant fait et pensé pour un usage de base plus décontracté, peut être très élégant s’il est bien porté. Il peut même parfaitement se marier avec une veste et/ou d’un gilet du moment que la tenue est accordée.

Et pourtant, le t-shirt souffre de cette réputation de n’être qu’une pièce éphémère passant mal les saisons car s’abimant plus rapidement. C’est une réputation, certes pas forcément vraie mais ni forcément fausse. Il est vrai que sa matière, souvent en coton ou polyester, supporte mal les lavages à répétition et encore moins le sèche-linge – car en le passant dans cette machine ennemie des trois-quarts des vêtements de votre placard, vous l’assassinez. Réputation renforcée quand sa couleur est le blanc, bien plus salissant.

Et pourtant non. On ne vous dira pas que cette réputation est infondée et imméritée, mais on vous dira que c’est comme pour beaucoup de choses : qu’une pièce – pas qu’un vêtement  – tient mieux et dans la durée quand on l’entretient bien. Avec un t-shirt, de surcroît blanc, c’est déjà ne pas le porter plusieurs fois de suite – au risque que les tâches plus marquées s’incrustent –, ne pas le laver au-dessus de 30 degrés et préférer un programme de machine délicat. Nous vous conseillons même parfois un lavage à la main. Mais avant tout : c’est choisir un t-shirt de qualité. Les entrées de gamme de marques généralistes – Celio, Uniqlo… – font l’affaire pour des petits budgets mais leur petit prix explique leur petite durée.

SUDIST ne propose pour le moment, pour son lancement officiel, que des t-shirts blancs mais compte étoffer et varier sa gamme – les prototypes sont créés. Dès le premier touché en le sortant de sa jolie boite, nous savons que nous avions affaire à une pièce de qualité. Le coton biologique (certifié GOTS – Global Organic Textile Standard) se reconnaît par cette douceur, légère épaisseur, et cette résistance. C’est une matière que nous apprécions, surtout quand il fait chaud, car confortable à porter et se différenciant dans la longévité.

Avant de parler de façon plus détaillée du produit, arrêtons-nous sur son packaging et donc sa boite, qualifiée de « jolie » au paragraphe précédent. Quelle classe de recevoir ces deux t-shirts dans un si bel écrin ! Vraiment, c’est un coup de cœur qui en dit long sur le soin apporté par SUDIST à leurs produits, livrés dans une boite cartonnée d’un jaune vif – couleur de la marque – avec un tableau provincial qui rappelle un paysage de Cézanne lui-même rappelant une colline de Pagnol. Nous sommes tout de suite dans le ton.

test sudist avis vetement boite

Passons à l’essayage. À chemin entre une coupe cintrée (près du corps) et ajustée (qui suit les lignes du corps), le t-shirt épouse notre haut sans le serrer et sans trop le mouler. Également un gage de la qualité du t-shirt que le soin qu’il lui a été apporté à être bien coupé. Car ce genre de coupe est plus difficile à réaliser qu’une simple coupe droite – plus pratique et plus passe-partout – et fait que les marques se cassent parfois les dents dans leur guide des tailles en proposant un L qui est en fait un XL chez un de leur concurrent voire un M chez un autre concurrent. Avec SUDIST, c’est du L et, vous verrez sur les photos, cela sied plutôt bien à mon mètre 90 et ma silhouette. Après l’avoir porté toute une journée pour un avis plus juste, je peux dire que ledit t-shirt est très confortable.

test sudist avis vetement tshirt

Puis, pour revenir sur sa composition en coton bio, son épaisseur – qui ne veut pas dire lourdeur – assure un bon maintien si fait qu’il se froissera peu malgré nos mouvements dedans, et ne se déformera pas facilement après plusieurs lavages. Ses 4% d’élasthanne le rendent en plus très souple.

Pour finir, les finitions sont réalisées avec soin, autant sur les piqures que les surpiqures, sur la coupe que sur la découpe. Rien ne dépasse.

Pour le moment, deux modèles de t-shirts vous sont proposés : le CIGALE et le CICADA, pour Gentleman et pour leur dame, en une coupe unique et avec un col rond (cliquez sur ce lien pour voir ces t-shirts sur le site de SUDIST). Le dessin de ces cigales est le seul détail qui personnalise les t-shirts de chez SUDIST et qui vous font un clin d’œil au sud et au chant de ses insectes, ses dignes représentantes. En plus du petit détail très à la mode et très commun à la majorité des marques de vêtements de fabrication française, et dont on ne se lasse pas, qu’est le petit drapeau français qui estampille le bas du t-shirt. Sur ce blanc vif, c’est du bel effet.    

test sudist avis vetement t-shirt

Vendu 35€, soit un bon rapport qualité-prix en comparaison au marché, ce t-shirt est déjà un succès qui fait que SUDIST a été en rupture de stock et obligé de se réapprovisionner en urgence. À noter que certaines pièces de leur collection de lancement sont encore en stock, comme le t-shirt Pastis 51 et le Petit Jaune – oui, vous avez bien lu, on est bien chez des sudistes amateurs de bonnes liqueurs. En tout cas, succès mérité pour cette sympathique jeune marque et son sympathique créateur, que Gentleman Moderne est aujourd’hui ravi de vous présenter.

En leur souhaitant une aussi bonne lancée, après un aussi prometteur départ qui se concrétisera en succès et agrandira leur offre. À suivre.

Electro Mix
Logo