La Légende de Tarzan : un échec dans les règles

  • Les vertus de l'échec
  • Greystoke, la légende de Tarzan

la legende de tarzan critique avis film 2016

Après 19 ans d’absence sur grand écran, Tarzan est de retour dans une adaptation live. C’est David Yates (Harry Potter) qui a la lourde tâche de refaire vivre l’homme singe sur grand écran. Une mission compliquée, mais entre de bonnes mains. Cette fois-ci le réalisateur choisit de ne pas montrer l’origine du personnage, mais de faire vivre la suite de ses aventures. Le projet a connu divers retards et petites catastrophes, comme le départ inopiné de David Yates en pleine production, parti faire Les Animaux Fantastiques en laissant derrière lui une production à 180 millions dollars et de nombreuses réécritures de script . Tarzan est-il à la hauteur de sa légende pour son grand retour au cinéma ? La réponse dans la suite de la critique.

la legende de tarzan critique avis film 2016 singe

La critique de La légende de Tarzan

Après avoir grandi dans la jungle africaine, Tarzan a renoué avec ses origines aristocratiques, répondant désormais au nom de John Clayton, Lord Greystoke. Il mène une vie paisible auprès de son épouse Jane jusqu’au jour où il est convié au Congo en tant qu’émissaire du Commerce. Mais il est loin de se douter du piège qui l’attend. Car le redoutable belge Leon Rom est bien décidé à l’utiliser pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité.

Désireux d’ancré le film dans une réalité historique, David Yates décide de faire appel à l’histoire en s’appuyant sur les actions du souverain Belge au Congo. Nous ne sommes que trop rarement transporté par cette histoire, qui ne s’emballe jamais vraiment tout le long de ses presque deux heures. Pire l’ennui n’est jamais vraiment loin. La faute à une première heure plutôt mollassonne et brouillonne, presque fourre-tout qui nous montre très vite les limites de cette production.

la legende de tarzan critique avis film 2016 paysage

Autre gros problème du film, les personnages ne retiennent globalement pas notre attention malgré un casting pourtant très talentueux. Que ce soit le Tarzan incarné par Alexander Skarsgard, qui parvient tant bien que mal à sortir la tête de l’eau à quelques passages, ou des rôles secondaires comme celui de Samuel L. Jackson réduit à un simple rôle de sidekick comique de service. Il n’y a que Margo Robbie qui donne de l’intérêt à son personnage en incarnant une Jane indépendante et forte (presque plus bad-ass que Tarzan). Ce n’est pas un hasard si les meilleures scènes du film sont celles avec Margot Robbie. On finit le tour du Casting avec Christoph Waltz, qui nous rejoue le méchant de service exactement comme on l’a déjà vu dans Spectre ou Inglorious Bastard et qui comme Alexander Skarskard a deux ou trois séquences où il propose quelque chose d’intéressant.

la legende de tarzan critique avis film 2016 sexy

David Yates ayant pourtant déjà prouvé qu’il n’était pas manchot derrière une caméra, ne fait preuve d’aucune originalité avec La Légende de Tarzan. Pire, il nous propose même un film fade, convenu et sans ambition, bourré d’effets spéciaux complètement loupés, en particulier au niveau des animaux, terriblement moches. Nous montrant tantôt une jungle très sombre, tantôt une Afrique très lumineuse, on ne voit pas trop ou le réalisateur veut nous emmener. Sans parler du final qui bat des records de mauvais goûts tant il ne fait preuve d’absolument aucune originalité et sent le réchauffé. Un film qui ne cible ni les plus jeunes, ni les plus vieux, on ne sait pas trop sur quel pied danse le film. Reste quelques séquences visuellement plutôt réussies et une Margot Robbie qui tire son épingle du jeu et sauve le film d’un ennuie mortel.

la legende de tarzan critique avis film 2016 jane

C’est le titre de la boite

Conclusion

La légende de Tarzan est un film qui a eu une production compliquée, qui se ressent sur l’ensemble du film. Que ce soit à cause d’une histoire qui ne nous transporte jamais, des personnages très mal écrits et inutiles, des effets spéciaux totalement ratés ou encore un film qui ne sait jamais quel public il vise, le film nous déçoit à longueur de temps. Exceptés quelques passages qui viennent ponctuellement nous réveiller un peu, les deux heures du film semblent bien longues. Tarzan est un ratage quasi-complet, presque un accident, qui pourtant arrive de temps en temps à proposer quelques passages intéressants.

Voir La légende de Tarzan sur Amazon.

 

La bande annonce

Electro Mix
Logo