Comment prendre soin de son embrayage ?

  • Prendre soin de l'âme - La psychothérapeute qui est devenue chamane
  • Comment prendre de l'âge tout en ayant beaucoup d'énergie
  • Prendre soin de l'être: Philon et les thérapeutes d'Alexandrie

comment-prendre-soin-de-son-embrayage
Pièce maîtresse de nos belles voitures, l’embrayage sert à faire la liaison parfaite entre le moteur et les roues de nos véhicules. Composé d’un disque, d’un plateau de pression et d’une butée, il est essentiel pour changer les vitesses de nos autos lorsque nous roulons.
Seulement, la durée de vie de nos embrayages est assez courte, et si elle varie en général dès les 100 000 à 200 000 km, notre style de conduite peut en plus fortement impacter la santé de ce mécanisme.
Une conduite trop sportive, trop brute et quelques règles de bases non respectées conduisent ainsi chaque année des centaines d’automobilistes à changer leur kit d’embrayage beaucoup plus tôt que prévu. Il convient dès lors de rappeler les règles essentielles pour garder en vie son embrayage le plus longtemps possible.

Embrayage : comment en prendre soin ?

Pour prendre grand soin de son embrayage, il faut alors se remémorer ses plus sombres heures de conduites passées avec son auto-école, et faire preuve d’un peu de bon sens et surtout de souplesse dans sa manière de piloter.

Se mettre au point mort à l’arrêt

C’est l’un des points les plus simples à retenir, et nous l’apprenons généralement dès nos premières heures passées dans une voiture avec son moniteur. A l’arrêt, lors d’un feu tricolore par exemple, il est inutile de rester en première et de maintenir son pied sur la pédale d’embrayage. Cela va créer une pression inutile sur la pédale et endommager la pièce à la longue. Se mettre au point mort dans ces situations là est ainsi vivement recommandé.

A lire aussi  Véhicule de collection : comment procéder à son immatriculation ?

Ne jamais garder le pied sur l’embrayage en roulant

C’est une erreur que beaucoup de conducteurs font. Lors de notre conduite, il est en effet très tentant de laisser son pied posé juste au dessus de l’embrayage, pour être prêt à anticiper tout mouvement de vitesse ou un freinage. Mais cela va augmenter la pression contre le disque et user encore plus rapidement notre pièce. Mieux vaut donc se forcer à poser sagement son pied gauche sur le coté.

Changer rapidement de vitesse

Il faut aussi penser à changer très rapidement de vitesse et ne pas trop trainer lors de cette exécution. Plus nous mettons du temps à changer de vitesse, plus notre pied reste appuyé sur la pédale et l’embrayage va ainsi encore s’user plus rapidement.

Mettre le frein à main et non une vitesse en cas de stationnement

Enfin, pensez à ne pas enclencher de vitesse lorsque votre véhicule est stationné en cote.  La vitesse enclenchée va en effet exercer une autre pression sur l’embrayage, et la pression va ici encore user votre pièce. Un bon coup de frein à main suffit pour sécuriser votre stationnement !
En cas de non respect de ces consignes, un changement d’embrayage imprévu est quasiment assuré. Et quand on sait qu’un changement de ce type de pièce coute entre 300 et 800 euros en moyenne, mieux vaut ne pas passer à coté de ces conseils !

Comment bien choisir son casque vintage ?

Si vous êtes un inconditionnel des deux roues « à l’ancienne », vous allez surement prendre la décision de vous démarquer des modèles futuristes et opter pour

Electro Mix
Logo