Batman V Superman, la critique

  • The Dark Knight - La Trilogie - Blu-Ray 4K + Blu-Ray [4K Ultra HD + Blu-ray]
  • The Caped Crusade: Batman and the Rise of Nerd Culture
    Pocket Books
  • Superheroes v Supervillains A-Z: The Ultimate Guide to the Greatest Superheroes and Supervillains of All Time
  • Mattel DNW69 DC Multiverse Collector Robin Figurine 15 cm
    La gamme DC Multiverse Collector propose 12 figurines de 15 cm de personnages de dessin animé et les meilleurs ventes de Batman de DC Comics. Cette figurine de Robin et tous les autres personnages de la série (vendus séparément) possèdent chacune 20 articulations, une peinture détaillée et un look distinctif. Celui qui collecte toutes les figurines peut assembler le Justice Buster à partir des pièces supplémentaires fournies.
  • Captain America vs. Iron Man: Freedom, Security, Psychology
  • Wonder Woman 1984 [Blu-Ray]
  • The 10 Cent War: Comic Books, Propaganda, and World War II
    University Press Of Mississipp
  • BATMAN V SUPERMAN : L'AUBE DE LA JUSTICE - Version Longue -Ultimate Edition - Blu-Ray - DC COMICS
  • Slugfest: Inside the Epic, 50-year Battle between Marvel and DC
    Marvel Press

batman-v-superman-critique-avis
La critique du film Batman V Superman : L’Aube de la Justice de Zack Snyder avec Ben AffleckHenry Cavill, Gal Gadot, Jesse Eisenberg, Jeremy Iron et Jason Momoa.
 

La bande annonce de Batman V Superman


 

Batman V Superman, la critique

Quelques éléments marquants me sautent aux yeux après 2 séances de Batman Vs Superman. La seconde séance a confirmé ma note de 3,5/5 de la première séance, une note assez bonne, pas faramineuse mais pas scandaleuse. Je suis assez content du film malgré ses évidentes faiblesses. Là où Man of Steel pêchait tout du long, Batman V Superman mêle les genres avec quelques fulgurances et de gros moments de remplissage apocalyptique. Le film n’est pas parfait mais Zack Snyder ne démérite pas si l’on considère l’énorme pression sur ses épaules.
batman-v-superman-critique
Ce Batman V Superman réussit à surprendre malgré la tonne de trailers préliminaires. Les très (trop?) longues 2h30 regorgent de surprises et de moments passionnants. Les deux premiers tiers du film sont plus proches du thriller que du film d’action. Clark Kent et Bruce Wayne se tournent autour et le milliardaire veut faire payer au kryptonien sa dangereuse impunité. Man of Steel se finissait sur la destruction de plusieurs buildings de Métropolis, Batman V Superman commence exactement à ce moment précis. Ben Affleck interprète un Batman vieillissant, aigri et grisonnant. Henry Cavill promène sa musculature avec un faciès mi-jovial mi-figé. Le thriller fait apparaitre les différents personnages. Alfred, Miss Prince et Lux Luthor. Grosse déception pour moi car si Jesse Eisenberg se glisse parfaitement dans le costume du dangereux psychopathe et multiplie les mimiques irrésistibles, les dialoguistes l’ont complètement plombé. Aucune réplique culte, que du menu fretin, il méritait des réparties inoubliables comme celles du Joker. Mais non, c’est moche… Quant au Joker, il hante le début du film… mais je n’en dirai pas plus!
batman-v-superman-critique-clark-kent
Le passage « thriller » est prenant, rythmé, longuet mais dans le bon sens du terme. Il laisse une atmosphère s’installer, ne se hâte pas, du grand art. La première scène d’action déboule bien 30 minutes après le début du film, et encore c’est un cauchemar. Zack Snyder fait le pari de faire durer le plaisir. Pas sûr que le grand public s’y retrouve, on vogue aux limites du film intellectuel suédois. Culotté, appréciable mais ça se paiera au Box-Office. Le film s’accélère avec une rencontre Batman/Superman qui fait des étincelles. Batman a percé le secret de Superman, les coups pleuvent et le film s’installe gentiment dans le film d’action bodybuildé. Quand Lex Luthor ressuscite le Général Zod en grosse masse surpuissance, le spectateur comprend qu’il va pouvoir éteindre le cerveau. Si la fin de Man of Steel vous horripile à cause de son avalanche de coups et d’effets spéciaux, vous risquez de passer un moment difficile. Pour tout dire, dans le contexte actuel douloureux, cette accumulation d’explosions m’a presque mis mal à l’aise. Comme si le réel avait rattrapé (hélas) la fantaisie hollywoodienne…
Batman-v-Superman-critique-bagarre
Quand vient le générique final, le champ des possibles est phénoménal. Les différents épisodes de Justice League pointent à l’horizon, les personnages vont se multiplier. Avec une peu d’humour en plus, espérons-le. Même Alfred semble faire la tronche, Superman ne desserre pas la mâchoire, Amy Adams semble constamment prise dans les phares d’une voiture imaginaire et Ben Affleck est pensif… charismatique, très bien dans son rôle, mais pas spécialement le type de personnage que l’on inviterait pour une partie de backgammon le soir à la maison. Reste ce sentiment qu’une rencontre au sommet entre Superman et Batman n’est pas le sujet le plus facile pour un passage à l’écran. Zack s’en sort bien, livre une copie honnête mais la version Christopher Nolan de Batman ne risque pas d’être surpassée de sitôt. D’ailleurs, Nolan est crédité comme producteur exécutif. Nul doute qu’il aurait accentué l’ambiguité du personnage extraterrestre capable d’annihiler la race humaine d’un claquement de doigts. Ici, le mec pas très sympathique reste Batman. Pourquoi pas.
batman-v-superman-critique-bruce-wayne
 

Bilan

Au final, un Batman V Superman qui déçoit légèrement mais impressionne quand même par son épaisseur. Beaucoup d’intrigues secondaires, une accumulation de personnages et une volonté d’en mettre beaucoup dans 2h30. Un moment de cinéma intriguant, même si loin de The Dark Knight ! Autant vouloir comparer Apocalypse Now et Top Gun !

Voir le DVD chez www.amazon.fr

Voir le Blu-ray chez www.amazon.fr

Voir l’édition ultime Blu-Ray 3D + statue !

 

Pourquoi une femme ne rappelle pas ?

Ne pleure pas baby – Thriller kindle – Suspense psychologique – 2,99 € Les Bienfaits de l'Épreuve 6,50 € Grattoir en acier inoxydable pour langue

Electro Mix
Logo